Manuel TENRET

Manuel TENRET est un auteur né à Chimay le 13 février 1965. A 16 ans, il montre ses premiers essais de planches à Marc Wasterlain, qui le dirige vers l’Académie des Beaux-Arts de Châtelet. C’est là, dans la section « Bandes dessinées, scénarios et illustrations » animée par Vittorio Leonardo que Manuel crée, en 1984, ses savoureux personnages : Les Petites Plumes, aussitôt publiés dans le journal « Job », un périodique bilingue destiné aux étudiants. Il y réalise aussi quelques jeux et signe un scénario pour un personnage de Chenut : Désiré Lapaix.

En 1986, le jeune artiste se tourne vers la création publicitaire et entre comme monteur et illustrateur au journal Le Furet, un hebdo « toutes-boîtes » d’Anderlues, dont il anime aussitôt la mascotte. Dans le même esprit, il illustre le roman policier d’Albert Bastin : Fric-frac à Gilly et crée une série de gags : Le Furet contre l’effroyable M. Quidam. Parallèlement, Manuel entame une collaboration avec des auteurs allemands et livre une série de strips pour un éditeur de Dusseldorf : Ekki und das Café Cash-Mir.

En 1989, c’est la rencontre avec « Soleil Productions », et la sortie du premier tome des Petites Plumes : Le Rival. L’album est pré-publié simultanément dans le journal flamand Het Volk et dans le journal Le Furet. Le deuxième tome Géronimo suivra le même parcours et Manuel entame une carrière indépendante.

En 1992, après un court stage d’essai sur les Schtroumpfs au studio Peyo, il renoue avec le public allemand avec Die Scouns, un album collectif réalisé au studio Leonardo.

En 1993, la Lucky Productions lui ouvre ses portes. Il réalise les découpages et les crayonnés de la série Rantanplan en collaboration avec Vittorio Leonardo (Bêtisier 3, 4, 5, Les Cerveaux, Le Grand Voyage, La Belle et Le Bête), ainsi que différents travaux sur les produits dérivés Lucky Luke, tels que puzzles, magic box, etc… Il y travaillera gaiement pendant une dizaine d’années.

En 2000, il accepte le poste de professeur de bandes dessinées que lui propose l’Association de Développement Culturel de la ville de Pont-à-Celles. En 2005, le premier album de Futé le Furet : Enigme au Zoo voit le jour. Ensuite l’auteur revient aux dessins publicitaires et participe à divers projets socio-culturels.

En 2007, il apparaît, au côté de sa fille Morgane, dans le 42e film de Jean-Jacques Rousseau : Fuyons les Monstres, dont il réalise l’affiche. En 2008, il collabore de nouveau avec Vittorio Leonardo sur un album publicitaire de Lucky Luke : L’arnaque. Dans un autre registre, il devient le dessinateur attitré d’un nouveau périodique : La Rose au Point, dont il assure l’animation.

En 2010, il est chargé de cours à l’Ecole de promotion sociale, Espace formations de Pont-à-Celles, et sa section « Dessin et scenarii appliqués à la bande dessinée » est reconnue par la Communauté française.